Faut-il tout basculer sur le cloud? Microsoft serre la vis sur OneDrive pour supprimer les abus ...



20 février 2017

Une minorité d'utilisateur abuse de OneDrive, la majorité va donc en subir les conséquences. C'est à peu près ce qui ressort du changement de politique tarifaire décidé par Microsoft pour son service de stockage.

Une minorité d'utilisateur abuse de OneDrive, la majorité va donc en subir les conséquences. C'est à peu près ce qui ressort du changement de politique tarifaire décidé par Microsoft pour son service de stockage. Depuis que nous avons commencé à offrir aux abonnés Office 365 du stockage en illimité, un petit nombre d'utilisateurs a sauvegardé de nombreux PC et des collections
entières de films ou d'enregistrements vidéo. Dans certains cas, cela a dépassé les 75 To par utilisateur soit 14 000 fois la moyenne. Au lieu de se concentrer sur des scénarios
extrêmes de sauvegarde, nous voulons rester concentrés sur la fourniture d'uneexpérience à forte valeur ajoutée pour la productivité et la collaboration et qui profite à la majorité des utilisateurs de OneDrive.

Par conséquent, Microsoft fait un grand ménage dans ses formules, les payantes comme les gratuites pourtant peu suspectes de donner lieu à des dérives. Le principe d'un stockage illimité
adossé à un abonnement Office 365 (Famille, Personnel et Étudiant) est supprimé dès maintenant et remplacé par 1 To. Suffisant certainement pour beaucoup mais contraignant
pour les utilisateurs qui voyaient OneDrive comme un disque dur externe à la capacité infinie. Des trois formules payantes de base — 100 Go/1,99 € par mois ; 200 Go/3,99 € par mois et
1 To à 7 € par mois — il ne subsiste que la dernière. Les deux premières seront remplacées début 2016 par 50 Go à 1,99 €. C'est à dire deux fois moins que la précédente formule de base
mais au même prix. Si l'on veut augmenter l'espace il y aura une option de 50 Go supplémentaires à 1,99 € par mois.

La formule gratuite est rabotée, passant de 15 Go à seulement 5 Go, comme chez Apple. Cette baisse vaut également pour les utilisateurs actuels. Quant à l'astuce officielle qui permettait de
récupérer 15 Go en activant l'option de sauvegarde automatique de ses photos, elle est annulée elle aussi. Ces changements interviendront également début 2016.

Microsoft liste dans une FAQ les détails de cette transition entre les formules. Par exemple, pour les abonnés Office 365 qui ont dépassé les 1 To, leur capacité de stockage sera maintenue
pendant encore 12 mois à compter d'aujourd'hui. Ensuite, les fichiers passeront en lecture seule et plus rien ne pourra être déposé sur OneDrive pendant 6 mois. Si le stockage n'est pas
ramené à 1 To à l'issue de ces 18 mois, le compte sera verrouillé en lecture aussi et son contenu effacé au bout d'un an supplémentaire.
Autre exemple, les utilisateurs en accès gratuit qui dépassent la nouvelle limite des 5 Go pourront réclamer un an d'accès gratuit à Office 365 Personnel (dépourvu des options liées aux
appels par Skype). Enfin, rien de change pour ceux qui ont précédemment souscrit aux plans de 100 et 200 Go.

Reference: http://goo.gl/ffgS




Retour aux articles